Activia, des milliards de probiotiques

Les prébiotiques, qu'est ce que c'est ?

Les prébiotiques sont des substances alimentaires différentes des probiotiques. Découvres-en plus dans cet article !

C'est quoi, les prébiotiques ?

Les prébiotiques et les probiotiques sont devenus des phénomènes importants dans le monde de la nutrition. On dit (à juste titre) qu’ils sont bons pour la santé et le bien-être. Bien que les deux termes se ressemblent et que ces deux substances sont bénéfiques, il y a une différence entre prébiotiques et probiotiques.

Prenons tout d’abord les prébiotiques, à ne pas confondre avec les probiotiques. Les probiotiques sont des ferments actifs que l’on trouve dans certains aliments fermentés (1). Les prébiotiques eux, ne sont pas des micro-organismes vivants comme les probiotiques. Ce sont des substances organiques utilisées sélectivement par des micro-organismes hôtes créant un effet bénéfique sur la santé1.

Fibres et prébiotiques

Sachant que les prébiotiques sont essentiellement des fibres, on peut se demander si toutes les fibres sont des prébiotiques. La réponse est non ! Les fibres sont des macronutriments que l’on trouve abondamment dans les haricots, les fruits à coque, le son de blé, les grains d’avoine et le blé complet. Elles peuvent être solubles ou insolubles, et certaines présentent des bienfaits pour la santé. Par exemple, les fibres de grains d’orge, de grains d’avoine, de
betterave sucrière et de son de blé peuvent contribuer à une augmentation du volume des selles quand elles sont consommées dans les quantités recommandées (2).

L’inuline extraite de la racine de chicorée fait partie des fibres que l’on peut considérer comme des prébiotiques. L’inuline de chicorée contribue en effet au fonctionnement normal des intestins en augmentant la fréquence des selles (quand on en consomme 12 g/jour).


Trouver des fibres et des aliments contenant des prébiotiques

Les grains d’orge, le son d’avoine, la  betterave sucrière, le seigle et le son de blé sont d’excellentes sources de fibres variées. Les fruits sont également riches en fibres. Nous associons traditionnellement les fruits aux vitamines et aux minéraux mais on a tendance à oublier que ce sont également de formidables sources de fibres, en particulier les fruits rouges, les agrumes, les pommes et les poires quand ils sont consommés dans certaines quantités. D’une manière générale, manger une grande variété de fruits, de légumes et de céréales complètes tous les jours vous aident à couvrir vos besoins en fibres.

Les prébiotiques étant difficiles à trouver dans les aliments, on peut avoir du mal à identifier des sources pour les intégrer dans son alimentation quotidienne. Tu peux commencer par traquer les céréales et les yaourts enrichis en prébiotiques dans ton supermarché. Mais si tu cherches une source de prébiotiques, fais le plein de racines de chicorée qui contiennent des prébiotiques sous forme d’« inuline de chicorée ».

D’autres aliments peuvent être source d’inuline comme par exemple les topinambours, les bananes, les poireaux, les oignons, l’igname sauvage, les asperges, le blé et l’orge. Alors manger des céréales complètes, ainsi que des fruits et des légumes tous les jours dans les quantités recommandées t’aidera à augmenter ton apport en fibres.

Une alimentation équilibrée pour un bien-être quotidien

Pour adopter une bonne hygiène de vie, il faut commencer par prendre conscience de la manière dont on nourrit son corps. Il ne s’agit pas de focaliser toute ton alimentation sur une consommation exclusive de prébiotiques ou de vitamines. Il convient plutôt de trouver le bon équilibre entre les besoins et les envies de ton corps ! Commence par introduire des petits changements tous les jours, par exemple en mangeant davantage de fruits et de légumes. Ils sont plein de vitamines, de minéraux et de fibres. Cela te permettra par la même occasion de
jouer sur les goûts. Il y a une infinité de délicieux fruits, légumes, fruits à coque et graines à explorer !

1. Selon la définition de l'OMS et du FAO, « les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui, lorsqu'ils sont ingérés en quantité suffisante, exercent des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels ». Selon l’Association scientifique internationale pour les probiotiques et les prébiotiques (ISAPP), le prébiotique est un substrat qui est utilisé de manière sélective par les micro-organismes de l’hôte, et qui apporte un bénéfice à la santé.

2. Les fibres comme les fibres de seigle, de betterave sucrière, etc. aident les intestins à fonctionner normalement  quand elles sont consommées dans un aliment contenant 3 g/100 kcal, ou 6 g/100 g.

*les ferments du yaourt.Les cultures vivantes des yaourts améliorent la digestion du lactose de ces produits chez les individus ayant des difficultés à le digérer. © Danone 2019 Ltd. Tous droits réservés.